Lightroom Classic evolution des masques

Nouvelle gestion des masques dans Lightroom – Un pas de plus vers l’émancipation de Photoshop ?

Lightroom est un logiciel “relativement” intuitif et bien plus simple à prendre en mains que Photoshop. Il est évident qu’il n’en n’a pas la précision, ni les outils avancés, mais il reste tout à fait suffisant pour une très grande majorité des photographes. A titre personnel, j’apprécie tout particulièrement de ne pas avoir à “switcher” vers un autre logiciel pour mes développement photo.
Mais force est de constater qu’il est à la traine par rapport à la concurrence et que les évolutions sont parfois même très “discrètes” …

La gestion des masques et des calques est automatique dans Lightroom : on peint, on filtre, on dégrade sans avoir besoin de créer un calque ou un masque. Le logiciel affiche une “zone de sélection” plus ou moins précise et que l’on peut affiner si besoin. C’est très pratique et intuitif pour des réglages simples.
Mais la gestion de ces zones est quasi-nulle : impossible de faire apparaitre l’ensemble de réglages locaux sur un même image/fenêtre. Par exemple, si on a créé deux filtres gradués et deux zones “peintes”, il faudra sélectionner le réglages Filtre gradué pour faire apparaitre les zones gradués, puis le réglages Pinceau de retouche pour faire apparaitre les zones peintes.

Exemple avec cette image où quatre réglages locaux sont utilisés :

  • un filtre gradué qui coupe l’image verticalement (sur-exposition)
  • un filtre radiale sur les gâteaux (sous-exposition)
  • un pinceau de retouche en sur-exposition à gauche
  • un pinceau de retouche en sous-exposition à droite

Si on sélectionne le pinceau de retouche, seules les zones peintes sont affichées et sélectionnables (les petits ronds gris dans les serpentins) :

Même si c’est largement suffisant pour beaucoup de photographes, c’est assez peu pratique sur des images aux traitements locaux complexes. Bien souvent, cela se termine dans Photoshop où la gestion se ces zones est, paradoxalement, plus simple.

“Mais ça, c’était avant” comme dirait un célèbre opticien.

Une mise à jour de Caméra Raw et de Lightroom prévue pour le 26 octobre 2021 devrait modifier en profondeur la gestion des masques dans ces logiciels en intégrant un système de création/classement/modification beaucoup plus complet.

Lightroom evolution des masques

En plus d’y intégrer des outils de sélection automatique (sélection de sujet et de ciel) dérivés du moteur IA Adobe Sensei et déjà présents dans Photoshop, il sera désormais possible de créer des zones de différentes sources et contenant plusieurs paramètres (même si c’est déjà le cas actuellement mais de façon nettement moins claire).
On pourra les renommer, les dupliquer, gérer le type de fusion (addition ou soustraction), inverser les masques, etc, … C’est familier des utilisateurs avancés de Photoshop, mais tout nouveau dans Lightroom.

Vidéo de présentation (en anglais) :

J’ai hâte de pouvoir tester tout ça.

Source des images et vidéo : https://blog.adobe.com/en/publish/2021/09/28/from-the-acr-team-masking-reimagined.html#gs.cieso0
Sauf les gâteaux et le café … 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.